Noeux Environnement

Restauration d’une mare

Il y a environ 15 ans, Noeux Environnement installait une mare dans l’école Jules Ferry à Verquin. Malheureusement, le temps a fait son œuvre et la mare s’est trouée.

Ainsi, le lundi 13 janvier 2020, Noeux Environnement et quelques jeunes d’Unis-cité Béthune ont procédés à la restauration de la mare.

La remise en état s’est déroulée en plusieurs étapes.

Tout d’abord, il a fallu vider l’ancienne mare: de la boue accumulée, des feuilles, et des plantes qui s’était installées sur la bâche. Et dans le même temps, déterrer la bâche enfouie dans le sol qui permettait de la maintenir.

La bâche ne repose pas directement sur le sol, en-dessous il existe un textile recomposé qui permet une protection de la bâche.

Une petite surprise nous attendait sous ce feutre.

Ainsi, après avoir retiré les 2 couches, il a fallut déblayer l’entièreté du remblais. Ces briques n’ont pas été toutes perdues, car elles ont permise la création de 2 pierriers. (petit tas de briques, permettant de créer un petit écosystème propice à certaines espèces comme le lézard des murailles)

Une fois la tâche effectuée, une remise à niveau au fond de la mare a été faite. Ensuite le feutre a été reposé puis la nouvelle bâche a été posée.

La restauration de la mare étant presque terminée, il ne reste plus qu’a découper les contours de la bâche, et d’enterrer son contour pour la fixer au sol.

Pourquoi avoir installé une mare dans une école ?

Il y a de nombreuses raisons à cette question. La toute première est que la mare est un outil pédagogique important. En effet, les enfants ont l’occasion dans l’année de la voir évoluer au fil des saisons. Il est possible d’observer des têtards, des larves de libellules et de voir leurs métamorphoses. La mare est aussi un outil permettant de sensibiliser à l’intérêt des zones humides.

Une seconde raison imbriqué dans la première, la mare est une source importante de biodiversité. Certaines espèces passent leur cycle de vie ou une étape de celui-ci lié à l’eau. La mare peut être une zone de reproduction, un lieu de prédation … Ce type d’aménagement est très propice pour une étape ponctuelle d’un long voyage. En effet, certaines espèces peuvent voyager sur des moyennes et longues distances pour coloniser d’autres milieux. A l’échelle d’un territoire, cela représente une mosaïque de paysages offrant la possibilité aux espèces de se mouvoir à travers celui-ci.

Une dernière raison possible, moins importante mais non négligeable est les économies produite par l’installation. En effet, une mare demande très peu de temps d’entretiens par an. Sans la mise en place de cette aménagement, il aurait pu exister un gazon, demandant des tontes régulières. Ces tontes demandent du temps et de l’argent, et on peut aussi penser à l’émission de CO2 émis par la tondeuse thermique.

Merci aux jeunes d’Unis Cité Béthune pour leurs efforts. Les enfants de l’école pourront profiter de nouveau de leur mare pédagogique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

93 Partages
Tweetez
Partagez93