Noeux Environnement

Les abeilles, nos alliées

Quoi de mieux que la présence de pollinisateurs dans votre jardin pour assurer votre récolte de fruits et de légumes. En ce moment, les arbres fruitiers à floraison précoce donnent leurs premières fleurs et pourtant la température reste encore bien fraîche. Connaissez-vous les abeilles dites solitaires et sauvages ?  

Contrairement aux abeilles domestiques qui vivent en ruche et fabriquent notre miel, les abeilles solitaires s’activent plus tôt dans la saison. D’ailleurs, on peut les observer en ce moment. De plus, elles sont moins agressives car elles vivent seules.

Pour les attirer, il suffit de leur donner « le gîte et le couvert », c’est-à-dire :

  • de fleurir votre jardin avec des fleurs vivaces et bisannuelles, ou encore de laisser un coin de jachère fleurie, pour qu’elles puissent se nourrir du pollen et du nectar.
  • d’installer un lieu de reproduction comme du bois mort, des bûches. Vous pouvez aussi fabriquer des nichoirs où elles viendront pondre leurs œufs.

Voici la procédure à suivre pour fabriquer un nichoir pour abeilles solitaires. C’est une activité simple à réaliser avec les enfants.

Branches de sureau, de bambou et de troène

Il vous faut des tiges creuses comme le bambou ou la renouée du japon (qui sont des plantes invasives) et des tiges à moelle comme le sureau, le framboisier, le rosier, la ronce… Coupez-les à une longueur de 20 centimètres.  Pour les tiges creuses, le mieux est de les couper en  gardant un côté ouvert et un côté fermé par un nœud ou en le bouchant avec de la boue.

Puis assemblez une dizaine de tiges en fagot en variant les diamètres pour attirer différentes espèces d’abeilles solitaires. Il n’est pas utile d’avoir des diamètres supérieurs à 1,5 centimètre.  Attachez les tiges ensemble avec une ficelle (à faire aux 2 extrémités du fagot). Enfin, installez votre nichoir à l’abri de la pluie et du vent dans un coin ensoleillé. Dès que vous observez un bouchon de terre, cela signifie que les abeilles solitaires sont venues pondre dedans et que leurs larves se développent à l’intérieur des tiges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

138 Partages
Tweetez
Partagez138