Noeux Environnement

Les corridors écologiques Étude sur la commune Calonne-Ricouart

Depuis plusieurs années, nous menons des études de corridors biologiques favorisant le développement des espèces animales et végétales. Le but étant de maintenir voire de restaurer la biodiversité locale.

Les corridors sont des voies de déplacement empruntées par la faune et la flore qui relient les réservoirs de biodiversité, c’est-à-dire des zones vitales, riches en biodiversité où les individus peuvent réaliser l’ensemble de leur cycle de vie (s’alimenter, se reproduire…). Ils permettent également les migrations et les échanges entre les différentes populations. La mise en place de corridors écologiques entre dans la thématique prioritaire du schéma régional Trame Verte et Bleue.

La Trame Verte et Bleue est un outil d’aménagement du territoire qui s’inscrit dans le développement durable. Elle répond à des enjeux prioritaires : écologiques, sociaux et économiques.  C’est un réseau permettant de visualiser les déplacements potentiels des espèces au sein de paysages fragmentés.

Dans le cadre de sa Trame verte et bleue, la communauté d’agglomération Bethune Bruay Artois Lys Romane est en train d’aménager la friche de la vallée Carreau, 100 hectares à cheval sur Lozinghem, Auchel, Marles les Mines et Calonne-Ricouart, en un espace naturel de loisir.

C’est dans ce contexte que la commune de Calonne-Ricouart, suite à la demande du maire Monsieur Ludovic Idziak, a décidé de s’investir en proposant à l’association Noeux-Environnement, un projet d’étude concernant le maintien de la biodiversité et la création de corridors écologiques sur sa commune.

C’est Pauline Fogarolo, stagiaire à Noeux Environnement, supervisée par Caroline Caminade, chargée de missions à l’association, qui ont l’honneur de mener à bien cette étude. Ainsi plusieurs inventaires faunistiques et floristiques sont actuellement en cours sur la commune. La crise sanitaire ayant modifié les plannings, nous ne ferons que deux passages sur chaque site. Les différents sites inventoriés sont le Parc Calonnix, les terrils 14 et 22, la prairie du jardin artistique, la Clarence, la mare de l’ancien terrain de tennis, la gestion différenciée des espaces verts, les sentiers pédestres et les pistes cyclables. L’étude de ces inventaires permettra, par la suite, la réflexion d’aménagements à mettre en place sur la commune pour rétablir une continuité écologique entre les différents milieux (tel que la restauration des berges de la Clarence, la restauration et création de marres, la mise en place de haies ou des aménagements à but pédagogiques et ludiques.).

Inventaire de la mare du parc Calonix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

70 Partages
Tweetez
Partagez70