Noeux Environnement

Et si on les cuisinait ?

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec les participants des îlots de la santé. Direction … La cuisine !

Après quelques mois passés à cultiver de beaux légumes, voici venu le temps de passer à table. Aujourd’hui, nous avons décidé de mettre à l’honneur deux méconnus : la blette et le pâtisson.

Sur les recommandations des cheffes Anne Foubert et Amandine Vaugeois, nous vous proposons donc au menu de ce mercredi 30 septembre : Pâtisson à la crème fraîche, lardons et patates douces et en dessert, tourte de blettes aux raisins et aux pignons.

Préparation :

-Un véhicule de Nœux Environnement rempli de matériel de cuisine et d’ingrédients

-Deux animateurs qui ont la pêche

-Deux intervenantes de PrévArt motivées et de bonne humeur (une pour le matin, une autre pour l’après-midi, rien que ça !)

-Une douzaine de participants qui ont la patate

-Un lieu adapté et accueillant, la salle annexe de la mairie de Nœux-les-Mines

Ingrédients pour 12 personnes

-Des légumes et des fruits poussés dans nos jardins

-De l’inventivité

-De la bonne humeur

-Une bonne organisation 

1. Installez vos participants autour d’une grande tablée (ne pas les serrer comme des sardines, mesures sanitaires obligent). Donnez-leur des légumes frais, de bons ingrédients sans oublier les recettes qui les accompagnent. Une sucrée, une salée. Allez, on envoie !

2. Prenez deux animateurs et une intervenante de l’association PréVart. Laissez-les répartir les groupes tout en brisant la glace. Organisez-les entre préparation, cuisine et « plonge » : deux recettes en même temps, attention de ne pas pédaler dans la choucroute ! Chaud devant !

3. Ne mélangez pas les participants car il y a du pain sur la planche : réservez une partie d’entre eux pour couper en cubes patates douces, pâtissons, lardons et oignons. Répartissez le reste des participants entre préparation des  blettes et confection de la pâte « maison » (certains vous diront que faire la pâte, ce n’est pas de la tarte : c’est mal connaître nos participants, pas question de faire chou blanc). Portez l’ambiance à ébullition.

4. Préchauffez l’équipe en cuisine, ajoutez un zeste de vaisselle et envoyez la viande et les légumes  se faire cuire aux petits oignons.

5. Laissez refroidir la tourte farcie de blettes, raisins trempés dans le thé vert, pignons de pin et pommes du jardin. Pas la peine d’en faire des tartines, passez plutôt à table. Servez le pâtisson à la crème fraîche, lardons et patates douces temps qu’il est chaud.

6. Pour le groupe de l’après-midi, mesures sanitaires obligent, coupez la poire en deux : ne tirez pas les marrons du feu, chacun repartira donc avec sa portion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez